11 articles

Résultats enquête MARIANNE

Par admin jean-jaures-albiPublié le 26 avr. 2017 à 16:42 ♦ Mis à jour le 26 avr. 2017 à 16:57

Le label Marianne - Enquête de satisfaction

Par admin jean-jaures-albiPublié le 04 mars 2017 à 17:25 ♦ Mis à jour le 06 mars 2017 à 08:43

 

Pourquoi le référentiel Marianne a-t-il été créé ?


Un service public amélioré, c’est d’abord un accueil de qualité, courtois et efficace. L’amélioration de la qualité du service rendu au public est une attente forte des usagers.

En vue de répondre à cette attente, l’État a défini un standard de la qualité de l’accueil, le référentiel Marianne, sur lequel tous les services de l’État accueillant du public peuvent s’accorder.

 

Notre démarche :

Dans le but d’améliorer le service rendu à ses usagers, une boîte à idées est mise à disposition pour que vous puissiez apporter vos conseils, remarques, …

 

Une enquête de satisfaction est disponible en bas de cet article (un formulaire papier se situe à l’accueil).

 

 

 

VOS SUGGESTIONS SONT IMPORTANTES !!!!

 

 

 

Calendrier 2017

Par admin jean-jaures-albiPublié le 05 janv. 2017 à 11:48 ♦ Mis à jour le 07 janv. 2017 à 13:54

Harcelgame : Projet du CDJ

Par admin jean-jaures-albiPublié le 08 nov. 2016 à 12:16 ♦ Mis à jour le 09 nov. 2016 à 14:50

LIEN VERS LE JEU EN LIGNE

Bonjour !

Nous représentons la commission « Respect et lutte contre le harcèlement » du mandat 2014-2016 du Conseil Départemental Jeunes. Nous sommes huit élèves élus en classe de 5ème dans nos collèges, pour un mandat de 2 ans.

Nous trouvons que le harcèlement est trop souvent présent au collège et ceci entraîne chez nous un sentiment de révolte. Nous avons envie de changer les choses. Nous avons tous vu un enfant se faire harceler au collège et nous souhaitons agir sur ce problème.

Avec notre projet, nous souhaitons viser les collégiens mais surtout les trois acteurs impliqués dans le harcèlement : la victime, le témoin et le harceleur.

  • La victime a besoin d’aide car le harcèlement peut avoir de graves conséquences sur sa vie future,
  • Le témoin doit oser en parler sans appréhender des représailles,
  • Le harceleur, que nous voulons comprendre pour l’aider à adopter un autre comportement.

A travers notre projet, nous voulons donner un message d’espoir pour montrer qu’il suffit de réagir pour améliorer la vie du harceleur, de la victime et du/des témoin(s). Pour rester dans la continuité des mandats précédents, nous comptons nous appuyer sur les outils existants pour mieux les faire connaître.

Nous avons donc pensé à réaliser un jeu interactif sur internet. L’utilisateur découvre une situation illustrée, par exemple, un collégien se fait insulter dans la cour. Une question en relation avec la scène lui est posée pour qu’il se mette à la place d’un des acteurs du harcèlement. Par exemple, qu’aurais-tu fais à la place du témoin ? En fonction de sa réponse, l’utilisateur peut voir les conséquences de son choix.

Dans un premier temps, nous avons rencontré un psychologue pour comprendre les causes et les conséquences du harcèlement afin d’enrichir nos connaissances sur le sujet et mieux connaître la réalité.

L’étape suivante a consisté à recenser les actions et outils existants que nous pouvions utiliser. Il a fallu ensuite créer les scénarios et les questions nécessaires à l’élaboration du jeu interactif. Puis, nous avons réfléchi aux moyens de communication à utiliser pour diffuser cet outil.

Des photos du CDI

Par admin jean-jaures-albiPublié le 12 sept. 2016 à 21:12

Page 1 / 3 Page suivante > Dernière page >>

haut de page